• IranLa France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont exprimé mercredi leur « grande préoccupation » concernant l’annonce faite la veille par l’Iran du lancement d’un processus pour produire de l’uranium enrichi à 60 %, contre 20 % actuellement. Depuis le retrait en 2018 des États-Unis de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, qui prévoyait que l’Iran n’enrichisse pas l’uranium à plus de 3,67 % pendant 15 ans, l’Iran s’est affranchi progressivement des limites fixées à ses capacités nucléaires.

    Lire nos explications sur l’enrichissement de l’uranium.
  • ViticultureLa FNSEA, le principal syndicat agricole, a annoncé mercredi qu’au moins un tiers de la production viticole française allait être perdue cette année à cause du gel, représentant une perte de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. 10 des 13 régions métropolitaines ont connu la semaine dernière un épisode de gel exceptionnel, provoquant d’importants dégâts dans les cultures viticoles. Le Premier ministre, Jean Castex, avait annoncé samedi dernier que « tous les mécanismes de soutien » seraient activés.

    Lire notre article sur les difficultés de la filière viticole.
  • SécuritéLe Parlement a définitivement adopté jeudi la proposition de loi sur la « sécurité globale », soutenue par le gouvernement. L’Assemblée nationale s’est prononcée en seconde lecture par 75 voix contre 33 en faveur de ce texte très critiqué par les syndicats de journalistes et plusieurs ONG comme Amnesty International, qui estime qu’« entre les mains d’un gouvernement autoritaire, une telle loi deviendrait une dangereuse arme de surveillance et de répression de la population ». Le groupe des députés socialistes a annoncé hier son intention de saisir le Conseil constitutionnel, l’instance chargée de contrôler la conformité des lois à la Constitution.

    Voir le détail de la loi sur le site Vie-publique.fr.
  • RussieLa Maison-Blanche a annoncé jeudi l’adoption d’une série de sanctions financières contre la Russie, ainsi que l’expulsion de 10 diplomates russes en poste aux États-Unis. Cette décision vise à répondre aux ingérences russes dans les élections américaines de 2020 et à une cyberattaque massive ayant touché des agences fédérales et entreprises américaines, attribuée à la Russie. Le président américain, Joe Biden, qui s’est entretenu avec son homologue russe Vladimir Poutine cette semaine, l’a également appelé à la « désescalade » en Ukraine, où un conflit oppose depuis 2014 séparatistes pro-russes et armée ukrainienne dans l’est du pays.

    Lire notre article sur la montée des tensions entre la Russie et les États-Unis.
  • Violences sexuellesLe Parlement a adopté jeudi soir, par un ultime vote à l’unanimité à l’Assemblée nationale, une proposition de loi visant à mieux protéger les mineurs contre les crimes et délits sexuels. Le texte fixe un seuil de non-consentement à 15 ans, en deçà duquel tout acte de pénétration sexuelle commis par un adulte sera automatiquement considéré comme un viol. Ce seuil est de 18 ans en cas d’inceste. « Avant 15 ans, plus aucun adulte agresseur ne pourra se prévaloir du consentement d’un mineur », s’est félicité jeudi le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti.

    Lire notre dossier sur les violences sexuelles à l’égard des mineurs.
  • Covid-19Environ 35 500 cas quotidiens de Covid-19 avaient été détectés en moyenne sur sept jours jeudi, contre près de 34 900 une semaine plus tôt, et plus de 5 900 personnes se trouvaient en réanimation, soit 200 de plus en une semaine, selon le ministère de la Santé. Jeudi soir, près de 12 millions de personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, selon Santé publique France, un organisme public dépendant du ministère de la Santé. La vaccination est étendue depuis lundi aux personnes de 55 ans et plus. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé mardi la suspension des vols depuis et vers le Brésil, en raison de la forte circulation dans le pays du variant P1, très contagieux.

    Consulter nos graphiques sur l’évolution de l’épidémie en France.