19 avril 2021

C’est leur avis

La Super Ligue est la « négation du football »

12 clubs de football anglais, espagnols et italiens ont annoncé hier la création d’une « Super Ligue » européenne, une compétition semi-fermée, à laquelle ces clubs seraient assurés de pouvoir participer. L’UEFA, l’association organisant les compétitions européennes de football, a critiqué hier ce projet, estimant que « le football est basé sur des compétitions ouvertes et le mérite sportif ». Dans un billet, la journaliste d’Europe 1 Virginie Phulpin reproche aux clubs de cette ligue de s’éloigner des valeurs du football, mais critique aussi l’UEFA.

« On a bien compris, ce n’est pas le football qui vous intéresse. C’est ce qu’il rapporte. À l’heure où tant de clubs amateurs luttent pour leur survie, à l’heure où les supporters s’accrochent à leur passion sans pouvoir aller au stade, vous leur plantez un couteau dans le dos en leur montrant bien que leurs problèmes vous indiffèrent. Ce n’est pas une sécession, c’est la négation même du football, cette ligue fermée. C’est là où ça devient presque drôle. L’UEFA qualifie de “cynique” le projet des 12 grands clubs. […] Ce qui gêne l’UEFA, ça n’est pas de nier le football, c’est d’avoir perdu la main, c’est de se faire couper l’herbe sous le pied par plus cynique qu’elle. […] Finalement, c’est peut-être bien que la menace soit si pressante aujourd’hui. On avait sans doute besoin d’aller jusque-là pour réagir. » Virginie Phulpin