20 avril 2021

C'est leur avis

En Allemagne, la cohésion des Verts face aux conservateurs

Le parti chrétien-démocrate allemand CDU a voté hier soir pour la candidature de son président, Armin Laschet, au poste de chancelier après les élections législatives de septembre. Le parti écologiste a également désigné hier sa coprésidente, Annalena Baerbock, comme candidate. Andreas Kluth, éditorialiste à Bloomberg, estime que la cohésion des Verts dans ce choix tranche avec les querelles au sein de la CDU.

« Les Verts ont exploité cette situation aussi bien qu’ils le pouvaient. Dans le passé, ils ont souvent été ceux qui sombraient dans des querelles intestines. Mais cette fois, Baerbock et le coprésident Robert Habeck, un romancier ayant de l’expérience au sein du gouvernement régional, ont fait en sorte de s’entendre discrètement – en fait à l’amiable – sur celui des deux qui porterait le flambeau. Il s’agit d’une inversion particulière dans la mise en scène politique du pays. […] Le parti qui était synonyme de chaos a une image d’harmonie et de cohésion. […] Voici mon conseil aux Verts : vous avez enfin une chance – que ce soit en tant que partenaires majoritaires ou minoritaires du gouvernement – d’orienter la plus grande économie de l’Europe dans une nouvelle direction, qui est la quête pour concilier économie et écologie. Ne la gâchez pas. » Andreas Kluth