23 avril 2021

Ça vaut un clic

Des aires peu accueillantes

Dans un photoreportage publié sur le site de Ballast, le photographe Valentin Merlin prend le contre-pied des stéréotypes véhiculés sur les gens du voyage en montrant les lieux où ils sont autorisés à s’installer. Il a ainsi photographié ces aires d’accueil vides, bien souvent isolées du reste de la ville derrière des murs ou des grillages et installées dans un environnement quasi hostile, pour dénoncer « l’encampement » des gens du voyage en France.