24 avril 2021

Ça veut dire quoi

Gaz à effet de serre

Le président des États-Unis, Joe Biden, a annoncé jeudi un objectif de réduction de 50 % à 52 % des émissions de gaz à effet de serre du pays d’ici 2030 par rapport à 2005, au lieu de 26 % à 28 % à l’horizon 2025 précédemment. Cette annonce est intervenue en ouverture d’un sommet sur le climat organisé par visioconférence avec une quarantaine de dirigeants internationaux. Présents naturellement dans l’atmosphère, les gaz à effet de serre absorbent une partie du rayonnement infrarouge produit par la surface terrestre et le renvoient vers le sol. Cet effet de serre (par analogie avec la serre des jardiniers qui se chauffe aux rayons du Soleil et retient la chaleur) s’est accru depuis le début de l’ère industrielle en raison de l’augmentation de l’émission de plusieurs gaz à effet de serre, comme le dioxyde de carbone (CO2), résultant de la combustion de charbon, de pétrole et de gaz. L’émission de ces gaz provoque un « réchauffement supplémentaire de la surface de la Terre », a averti dès 1990 le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), mis en place par l’ONU.