28 avril 2021

Tout s'explique

La France transmet son plan de relance à la Commission européenne

Que contient le plan de relance français transmis à la Commission européenne ?

La France, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne ont chacune transmis aujourd’hui à la Commission européenne leurs plans nationaux de relance pour faire face à la crise économique liée au Covid-19 . Les quatre pays sollicitent un financement dans le cadre du plan de relance de 750 milliards d’euros sur lequel se sont accordés les États membres de l’Union européenne en juillet 2020. La France, qui a déjà commencé à appliquer plusieurs mesures de son propre plan de relance de 100 milliards d’euros, compte sur un financement de 40 milliards d’euros de la part de l’UE pour le réaliser. Pour la partie bénéficiant de ce financement européen, dont elle a transmis le détail à la Commission européenne, le gouvernement prévoit 50 % d’investissements dans la transition climatique et 25 % dans la transition numérique. Ces niveaux sont supérieurs aux planchers de 37 % et 20 % demandés par la Commission européenne pour donner son aval au déblocage des fonds.

Pourquoi le plan de relance européen n’est-il toujours pas entré en vigueur ?

Neuf des 27 États membres de l’UE n’ont pas encore ratifié les modalités de financement du plan de relance européen, a déclaré la Commission européenne à B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e. Parmi eux, la Hongrie et la Pologne contestent les conditions d’octroi des aides du plan de relance. Les aides sont soumises au respect de l’État de droit. Or les deux pays estiment que l’UE n’a pas la compétence pour juger de leur politique dans ce domaine. Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, a estimé hier que l’UE avait « perdu trop de temps » par rapport au redémarrage économique en Chine et aux États-Unis. Les plans de relance nationaux doivent être examinés par la Commission européenne, puis approuvés par le Conseil de l’UE, qui rassemble les ministres des États membres en fonction du sujet concerné. Selon Bruno Le Maire, une fois cette étape franchie, « cela permettra que l’argent soit versé ». Il estime que ce sera le cas « avant la fin de l’été ».

Qu’est-ce qu’un plan de relance ?

Un plan de relance est un plan de stimulation de la demande (consommation et investissement) par la dépense publique. Les États en mettent en place pour relancer leur économie lorsque celle-ci est perturbée par une crise. « Un plan de relance est nécessaire lorsque la consommation et l’investissement ralentissent. La demande adressée aux entreprises ralentit, les entreprises licencient. Ce qui se répercute de nouveau sur la consommation et l’investissement », expliquait l’économiste français Benjamin Carton à 20 Minutes en 2008. En 2020, le PIB (la production totale de biens et de services) de l’Union européenne a baissé de 6,4 % par rapport à 2019 en raison de la pandémie de Covid-19, selon l’institut européen de statistiques Eurostat. Pour financer le plan de relance européen, la Commission européenne prévoit d’emprunter sur les marchés financiers 750 milliards d’euros afin de les redistribuer sous forme de subventions (390 milliards) et de prêts (360 milliards).

POUR ALLER PLUS LOIN

Le détail du plan de relance français transmis à la Commission européenne [PDF].

Les prochaines étapes du plan de relance européen sur Touteleurope.eu.

Un article de Brief.eco sur les plans de relance.