28 avril 2021

Ça alors

La Chine clame son avance dans la 6G

L’Administration chinoise de la propriété intellectuelle a affirmé lundi que la Chine était à l’origine de 35 % des 38 000 brevets déjà déposés dans le monde pour la 6G, la sixième génération de réseaux mobiles. Le dirigeant de l’entreprise chinoise de télécommunications Huawei a annoncé ce mois-ci prévoir de commencer à déployer ses réseaux 6G en 2030. La 6G doit permettre des débits 50 fois plus rapides que la 5G, selon l’entreprise, et une division par 10 de la latence, le temps nécessaire pour qu’un paquet de données soit transmis de l’émetteur au destinataire et renvoyé à l’émetteur. Pour ne pas se laisser distancer par la Chine, les États-Unis et le Japon ont annoncé le 16 avril, par le biais d’un communiqué de la Maison-Blanche, qu’ils allaient investir respectivement 2,5 milliards et 2 milliards de dollars en recherche et développement dans le domaine des télécommunications, en particulier la 5G et la 6G.