3 mai 2021

C’est leur avis

Le calcul d’Emmanuel Macron en Paca

LREM a retiré hier sa liste pour les élections régionales de juin en Provence-Alpes-Côte d’Azur au profit de celle conduite par le président Les Républicains (LR) de la région, Renaud Muselier. En réaction, LR a annoncé retirer son investiture à Renaud Muselier. Journaliste à L’Opinion, Olivier Baccuzat voit dans cet épisode un calcul politique d’Emmanuel Macron.

« Derrière cette manœuvre politique se cache surtout un habile calcul du chef de l’État en vue de 2022. […] Cela revient à ne pas faire l’impasse tout à fait sur les régionales tout en s’épargnant un possible (probable ?) échec électoral qui aurait inévitablement été interprété comme un vote sanction à l’encontre du président de la République. […] Ce pacte conclu en Paca constitue aussi une nouvelle pierre dans le jardin de la droite classique et sème un peu plus la zizanie au sein d’une famille déboussolée qui recherche désespérément celui ou celle qui sera capable de s’immiscer dans le duel Macron-Le Pen. Enfin, s’allier avec des barons de poids comme Renaud Muselier (même si celui-ci s’est vu retirer l’investiture LR) ou Christian Estrosi, c’est aussi s’assurer de leur soutien l’an prochain, lorsqu’il s’agira de battre le rappel auprès d’électeurs en proie au doute et hésitant à voter une nouvelle fois pour Emmanuel Macron. » Olivier Baccuzat