14 mai 2021

Ça alors

Un dispositif permet de transcrire les pensées d’un tétraplégique

Des chercheurs de l’université de Stanford, aux États-Unis, ont réussi à transcrire les pensées d’un homme tétraplégique à l’écrit, selon une étude publiée mercredi dans la revue scientifique Nature. En utilisant des implants cérébraux dotés d’électrodes, les chercheurs ont d’abord demandé à l’homme de s’imaginer écrire à la main chaque lettre de l’alphabet. Les électrodes ont enregistré l’activité cérébrale associée à ces mouvements et une intelligence artificielle a analysé ces données, permettant ensuite de transcrire à l’écrit les pensées de l’homme sur un ordinateur, avec un taux de précision de plus de 94 % et à une vitesse de 90 caractères par minute, presque comparable « à celles d’adultes non handicapés du même âge tapant sur un smartphone », selon les auteurs de cette étude. Ceux-ci souhaitent maintenant tester cette interface cerveau-ordinateur sur un patient ayant perdu la capacité de parler, par exemple une personne atteinte de la maladie de Charcot.