14 mai 2021

Ça vaut un clic

Les aléas de la vie de basse-cour

En 2011, le réalisateur Jean-Louis Le Tacon décide d’installer un nouveau poulailler dans son jardin. Il documente, au téléphone portable et durant plus d’un an, l’édification de cet abri puis les incidents et joies qui marquent la vie de basse-cour. « Ce film s’appelle voilà », un court-métrage touchant et amusant de 25 minutes, est disponible en accès libre jusqu’au 19 mai sur la plateforme de documentaires Tënk, via un partenariat avec France Inter.