18 mai 2021

C'est leur avis

La défiance vis-à-vis des autorités se reflète dans la vaccination

Seule 6,7 % de la population russe a été totalement vaccinée contre le Covid-19, selon la base de données britannique Our World in Data. Kirill Martynov, chef du service politique du journal russe Novaïa Gazeta, souvent critique du pouvoir, estime que ce faible niveau de vaccination pour un pays qui a pourtant son propre vaccin, Spoutnik V, reflète un manque de confiance dans les autorités.

« La phobie russe du vaccin est une conséquence de la longue dégradation des institutions publiques. Dans une société fermée, censurée et corrompue, les citoyens n’attendent rien de bon de l’État et le vaccin ne fait pas exception. D’autant plus quand, pour faire la promotion du Spoutnik, il fait appel à des agents de la propagande qui nous affirment quotidiennement que ce qui est noir est en fait blanc. L’étude des chiffres mondiaux montre que la vaccination réussit dans les pays où les citoyens font confiance à leur gouvernement et leurs institutions publiques. […] Il est possible que seuls les pays qui auront mis en place une démocratie normale, ou des États purement totalitaires dans lesquels on ne demande son avis à personne, auront un avenir post-Covid. » Kirill Martynov