19 mai 2021

Tout s’explique

La France allège les restrictions anti-Covid-19

Quelles restrictions sanitaires ont été levées aujourd’hui ?

Plusieurs restrictions liées à l’épidémie de Covid-19 sont allégées depuis ce matin en France. Les terrasses des bars et des restaurants, les musées, les cinémas et les commerces considérés comme non essentiels ont pu rouvrir, avec des jauges limitées. Le couvre-feu est décalé à 21h. Plusieurs préfectures avaient annoncé hier l’allègement du port du masque obligatoire sur leur territoire, mais y ont renoncé, à la demande du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Il a estimé ce matin sur France Inter qu’il était « trop tôt pour alléger le port du masque ». 14 000 cas quotidiens de Covid-19 ont été recensés en moyenne sur sept jours hier en France et environ 4 000 personnes se trouvaient en réanimation, selon le ministère de la Santé (voir nos graphiques). La prochaine étape d’allègement des restrictions est prévue le 9 juin, avec le passage du couvre-feu à 23h et la réouverture des bars et des restaurants en intérieur et des salles de sport.

Que dit le rapport Pittet sur la gestion de la crise en France ?

Une mission indépendante chargée d’évaluer la gestion de la crise du Covid-19, installée en juin 2020 par Emmanuel Macron et présidée par l’épidémiologiste suisse Didier Pittet, a rendu son rapport final hier. Elle souligne que « le niveau de préparation à la crise s’est révélé insuffisant » et que « la gravité de l’épidémie » en janvier et février 2020 a été « sous-estimée ». Le rapport note une « faiblesse récurrente de l’anticipation » qui a abouti à une trop lente montée en charge des capacités de tests et à l’instauration tardive des confinements de mars et novembre 2020. Il pointe également une « centralisation excessive » des décisions, mais « les autorités ont su tirer les enseignements » de la crise au fil des mois, par exemple en prenant mieux en compte les aspects économiques et sociaux et en territorialisant les restrictions.

Où en est l’instauration du pass sanitaire ?

En France, l’instauration du pass sanitaire, qui peut comprendre la preuve d’une vaccination, d’un test négatif ou d’un rétablissement de la maladie, est prévue à partir du 9 juin, selon le gouvernement. Ce pass permettra d’accéder à des « événements ou lieux impliquant des grands rassemblements », mais il ne s’appliquera pas « à ce qui fait la vie quotidienne », affirme le gouvernement sur son site. Le projet de loi relatif à la gestion de la sortie de crise instaurant le pass sanitaire est en débat au Parlement. Le pass sanitaire est actuellement expérimenté sur certains vols à destination des collectivités d’outre-mer. La Commission européenne a proposé de développer un pass sanitaire dans l’UE afin de faciliter la reprise de la libre circulation. Le pass sanitaire permettra aux États membres « d’adapter leurs restrictions existantes » concernant la circulation des personnes, explique la Commission sur son site. Le pass européen entrera « en principe » en vigueur le 26 juin, a affirmé ce matin sur Sud Radio le secrétaire d’État au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne.

POUR ALLER PLUS LOIN

Toutes les modalités du déconfinement sur le site du gouvernement.