25 mai 2021

Ça alors

Un homme retrouve partiellement la vue grâce à une nouvelle technique

Un homme de 58 ans atteint de rétinopathie pigmentaire, une maladie génétique dégénérative de l’œil, a pu récupérer partiellement la vue pour la première fois grâce à une technique innovante, l’optogénétique, explique une étude publiée hier dans la revue Nature Medicine. L’opération a été réalisée à l’hôpital des Quinze-Vingts, à Paris. Elle a consisté à injecter dans l’œil du patient un virus porteur du gène d’une opsine, une protéine photosensible issue d’une algue rouge (voir l’infographie). Grâce à des lunettes qui filment son environnement et qui lui projettent l’image en lumière ambrée, à laquelle la protéine injectée est sensible, le patient a réussi, quelques mois plus tard, à localiser et attraper différents objets placés devant lui alors qu’il n’y parvenait pas auparavant. 2 millions de personnes sont atteintes de rétinopathie pigmentaire dans le monde, selon l’étude.