1er juin 2021

Ça alors

Lutte contre le VIH : l’accès à un traitement préventif facilité

À partir d’aujourd’hui, les médecins peuvent prescrire la PrEP, la prophylaxie pré-exposition, un traitement antirétroviral préventif contre le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), a annoncé le ministère de la Santé vendredi. Jusqu’ici, ce traitement ne pouvait être prescrit qu’à l’hôpital ou dans un centre gratuit de dépistage et de diagnostic. Dans le cadre de ce traitement, des comprimés doivent être pris avant et après un rapport sexuel non protégé. La PrEP est entièrement remboursée par l’Assurance maladie et permet d’éviter une contamination dans plus de 90 % des cas, selon une étude de l’ANRS - Maladies infectieuses émergentes, un organisme public. Les délivrances de PrEP ont baissé de 36 % durant le premier confinement en 2020, selon la Haute Autorité de santé, une autorité publique indépendante. Aujourd’hui, plus de 30 000 personnes sont sous PrEP en France, selon le gouvernement.