• VoyagesLe gouvernement a publié aujourd’hui sa stratégie de réouverture des frontières à partir du 9 juin. Les pays y sont classés en vert, orange et rouge selon le niveau de circulation du Covid-19 et ces couleurs déterminent les règles applicables aux voyageurs qui viennent. Les personnes arrivant de pays classés « verts », comme l’Union européenne, l’Australie, Israël et le Japon, seront dispensées de présenter un test PCR si elles sont vaccinées.

    Voir le détail de la stratégie et la carte des pays sur le site du gouvernement [PDF].
  • Appels d’urgenceLe gouvernement va lancer « un audit formel de contrôle de la sécurité et de l’intégrité du réseau et des services d’Orange », a annoncé aujourd’hui le ministère de l’Intérieur après la panne du réseau de l’opérateur de télécommunications qui a perturbé mercredi l’accès aux numéros d’urgence du Samu, des pompiers et de la police. Quatre décès sont potentiellement liés à cette panne, a déclaré aujourd’hui le Premier ministre, Jean Castex.

  • MaliLa France a décidé de suspendre ses « opérations militaires conjointes avec les forces maliennes » ainsi que ses missions de conseil en attendant des « garanties » sur une restitution du pouvoir aux civils, a annoncé hier soir le ministère des Armées. Le colonel malien Assimi Goïta, à l’origine d’un premier coup d’État en août 2020, a repris le pouvoir le 24 mai, après l’arrestation du président et du Premier ministre qui avaient été désignés en septembre en vue d’une transition démocratique.

    Lire notre article de lundi à propos des pressions sur la junte malienne.
  • ÉgliseLe cardinal allemand Reinhard Marx a annoncé aujourd’hui avoir demandé au pape François d’être déchargé de ses fonctions d’archevêque de Munich, en Bavière. Cet ancien président de la Conférence des évêques allemands reconnaît un « échec » de l’Église face à « la catastrophe des abus sexuels ». Plus de 300 mineurs ont été victimes de telles violences dans le diocèse de Cologne, le plus grand d’Allemagne, entre 1975 et 2018, a révélé en mars une enquête indépendante commandée par l’Église catholique.

  • ChineLe président des États-Unis, Joe Biden, a signé hier soir un décret présidentiel interdisant aux Américains d’investir dans des entreprises chinoises liées à l’armée de ce pays ou vendant des technologies de surveillance utilisées en violation des droits humains. Il a ainsi élargi le champ d’application d’un décret signé en novembre 2020 par son prédécesseur, Donald Trump. 59 entreprises chinoises sont concernées, contre 31 à l’origine.