10 juin 2021

Tout s’explique

La production de plastique en baisse en Europe et en France

Pourquoi la production de plastique a-t-elle baissé en 2020 ?

La production de matières plastiques a baissé de 5,1 % en Europe et de 11 % en France en 2020 par rapport à 2019, selon des chiffres publiés aujourd’hui par PlasticsEurope, une association qui représente les producteurs européens de matières plastiques. Cette baisse est due au recul de la demande en raison de la crise économique liée au Covid-19, particulièrement marquée dans l’industrie automobile européenne. « L’industrie des plastiques n’avait enregistré de baisse d’activité qu’à l’occasion de deux crises mondiales majeures : le premier choc pétrolier (1973) et la crise financière de 2008 », souligne PlasticsEurope. Au niveau mondial, la production de plastique était de 367 millions de tonnes en 2020, soit une baisse de 0,3 % par rapport à 2019, ajoute PlasticsEurope. La baisse de la production mondiale a été atténuée par la production de la Chine (+1 %), qui représentait un tiers de la production mondiale.

Quel est l’impact environnemental du plastique ?

Fabriqué principalement à partir d’hydrocarbures comme le pétrole brut, le plastique est utilisé dans un grand nombre d’industries, comme l’emballage, le bâtiment et l’électronique. C’est le troisième matériau le plus fabriqué au monde, derrière le ciment et l’acier, selon un rapport parlementaire de décembre. Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) rapportait en 2018 que seuls 9 % des neuf milliards de tonnes de plastique alors produites dans le monde ont été recyclées, la plupart finissant « dans les décharges ou dans notre milieu naturel ». Une partie de ces déchets se retrouve dans les océans, nuisant « à la biodiversité, aux économies et probablement à notre propre santé », ajoute le PNUE, expliquant que la plupart des plastiques se décomposent lentement en petits fragments appelés microplastiques (lire la définition).

Quelles mesures ont été prises en France pour limiter l’usage du plastique ?

La réduction de certains usages des plastiques a commencé en France en 2016 avec l’interdiction des sacs plastiques à usage unique en caisse. La loi relative à la lutte contre le gaspillage promulguée en février 2020 interdit depuis le 1er janvier 2020 la vente de cotons-tiges et de la vaisselle jetable en plastique et depuis le 1er janvier 2021 la vente des pailles, des couvercles des gobelets à emporter ou encore des confettis en plastique. Le texte fixe comme objectif la fin de la mise sur le marché des emballages en plastique à usage unique d’ici 2040. Un rapport parlementaire de décembre estime que « ces mesures sont trop récentes » pour « produire des effets » et que ces interdictions « entraînent des substitutions par d’autres matériaux qui peuvent s’avérer contre-productives, voire dangereuses pour l’environnement et la santé », comme la vaisselle en bambou.

POUR ALLER PLUS LOIN

Une carte des principales régions productrices de plastique sur Statista.

Les mesures de la loi antigaspillage sur le site du ministère de la Transition écologique.