• G7Les ministres des Finances du G7, qui réunit sept pays parmi les plus grandes puissances économiques du monde, sont parvenus samedi dernier, à Londres, à un accord de principe pour mettre en place un impôt minimum mondial de 15 % sur les bénéfices des multinationales (les sociétés implantées dans plusieurs pays). Les modalités d’application doivent être discutées lors d’une réunion des ministres des Finances du G20, qui rassemble les 20 principales puissances économiques de la planète, dont la Chine, les 9 et 10 juillet à Venise.

    Lire notre article sur cet impôt.
  • BosnieUne cour de justice internationale basée à La Haye, aux Pays-Bas, a confirmé en appel mardi la condamnation à la prison à perpétuité de l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic. Il avait été condamné en 2017 pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis durant la guerre de Bosnie, de 1992 à 1995.

    Lire notre article de 2017 sur la première condamnation de Ratko Mladic.
  • Covid-19Depuis mercredi, plusieurs restrictions liées à l’épidémie de Covid-19 en France sont allégées, en application d’un décret pris lundi par le gouvernement. Le couvre-feu est décalé à 23h. Les cafés et les restaurants peuvent accueillir des clients en intérieur avec une jauge limitée et sur leurs terrasses sans restriction. Hier environ 4 700 cas quotidiens de Covid-19 avaient été recensés en moyenne sur sept jours (en baisse de 71 % depuis un mois) et moins de 2 200 personnes se trouvaient en réanimation (en baisse de 54 %), selon le ministère de la Santé.

    Voir nos graphiques sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France.
  • Violences conjugalesLe gouvernement a annoncé mercredi « de nouvelles mesures pour renforcer la protection des victimes et le suivi des auteurs de violences conjugales ». Il prévoit de mettre à disposition des juridictions 3 000 nouveaux « téléphones grave danger », des téléphones avec une touche d’appel d’urgence préprogrammée distribués à certaines victimes. Plus de 1 800 sont actuellement disponibles, dont 1 300 sont actifs, en France, selon le gouvernement. Ce dernier a également annoncé la création d’un fichier des auteurs de violences conjugales et celle d’une instance nationale « permettant d’associer régulièrement les associations sur les violences faites aux femmes ».

    Lire notre dossier de 2019 sur la lutte contre les violences conjugales.
  • La France au SahelEmmanuel Macron a annoncé jeudi la fin « en tant qu’opération extérieure » de l’opération Barkhane, qui implique des forces françaises dans la lutte contre le terrorisme au Sahel depuis 2014. 5 100 militaires sont actuellement mobilisés dans le cadre de cette opération, selon le ministère des Armées. Le chef de l’État a précisé que la présence française au Sahel « se traduira par un changement de modèle » : elle intégrera une alliance internationale associant les États de la région et la force européenne Takuba, un groupement de forces spéciales issues de plusieurs pays européens.

    Lire notre article sur la fin de l’opération Barkhane au Sahel.
  • FootballLa chaîne de télévision Canal+ a annoncé hier soir se retirer de la diffusion des matchs de Ligue 1 pour la période 2021-2024. Canal+ déclare regretter « la décision de la Ligue de football professionnel (LFP) », l’association chargée d’organiser les compétitions professionnelles de football en France, de retenir « la proposition d’Amazon au détriment de celle de ses partenaires historiques, Canal+ et beIN Sports ». Canal+ avait récupéré les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 en février, en accord avec la LFP, après la défaillance du groupe espagnol Mediapro auparavant détenteur des droits.

    Lire le dossier de Brief.eco sur les droits télévisuels dans le football.