• OtanLes pays membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan), une alliance militaire de 30 pays, ont dénoncé les « actions agressives » de la Russie dans leur communiqué après un sommet des chefs d’États membres aujourd’hui à Bruxelles, en Belgique. « Tant que la Russie ne montre pas qu’elle respecte le droit international et qu’elle honore ses obligations et responsabilités internationales, il ne peut y avoir de retour à la normale », souligne l’Otan, qui appelle au retrait des troupes russes en Ukraine, en Géorgie et en Moldavie.

  • BrexitBoris Johnson, le Premier ministre britannique, a menacé samedi lors d’une interview sur la chaîne Sky News de suspendre le protocole nord-irlandais négocié dans le cadre de l’accord du Brexit, en raison de son application « draconienne » par l’UE. Celui-ci prévoit l’instauration d’une frontière commerciale de fait entre l’Irlande du Nord et la Grande-Bretagne, et donc de contrôles douaniers, afin d’éviter de rétablir une frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande.

  • MaliLe colonel et président de transition au Mali, Assimi Goïta, à la tête de la junte ayant réalisé deux coups d’État en neuf mois, a désigné vendredi soir un nouveau gouvernement de transition. Des militaires et des membres de partis d’opposition à l’ex-président Ibrahim Boubacar Keïta, destitué en août, y occupent des postes-clés.

    Lire notre article de mai concernant les pressions internationales sur la junte.
  • ManifestationsDes partis de gauche, syndicats, associations et ONG ont organisé samedi des « marches des libertés » dans plusieurs villes de France contre la montée de l’extrême droite et des lois jugées « liberticides ». À Paris, 9 000 personnes ont participé au défilé selon la police, 70 000 selon les organisateurs.

  • Vaccination30 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 en France, a annoncé samedi le Premier ministre, Jean Castex, sur Twitter. La vaccination a « fortement progressé ces dernières semaines » chez les jeunes adultes, selon un communiqué publié vendredi par Santé publique France, un organisme public dépendant du ministère de la Santé. Mais la couverture vaccinale chez les plus âgés peine à progresser, déplore l’organisme, qui estime nécessaires des « actions ciblées pour encourager et faciliter la vaccination des aînés ».

    Voir nos graphiques sur l’avancement de la vaccination en France.