15 juin 2021

Ça alors

Une bactérie permet de réduire les cas de dengue

En Indonésie, des chercheurs ont testé en 2017 une nouvelle méthode pour lutter contre la dengue : ils ont infecté des œufs de moustiques avec une bactérie bloquant la reproduction du virus puis les ont disséminés dans des zones témoins. La revue américaine New England Journal of Medicine a publié la semaine dernière les résultats de ces essais : le nombre de cas de dengue enregistrés a baissé de 77 % dans les zones témoins. 100 à 400 millions de personnes sont infectées chaque année par cette maladie, selon l’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU. Transmise par les piqûres de moustique tigre, la dengue est bénigne dans la plupart des cas, mais peut provoquer des complications graves. Ce type d’intervention grâce à des bactéries « pourrait également atténuer la transmission des virus Zika, chikungunya, fièvre jaune et Mayaro », transmis par le moustique tigre, estiment les chercheurs.