17 juin 2021

Départementales 2021

Les finances des départements

Le budget des départements, dont ceux d’outre-mer de Guadeloupe, de La Réunion et de Mayotte, s’élevait en 2019 à près de 67,7 milliards d’euros, soit environ le double de celui des régions, selon les chiffres publiés en novembre 2020 par la Direction générale des collectivités locales (DGCL), rattachée au ministère de la Cohésion des territoires. Près des trois quarts des recettes des départements provenaient de la fiscalité : impôts locaux (31,5 %), dont la taxe foncière, et d’autres impôts et taxes (38,8 %), comme les droits de mutation à titre onéreux applicables lors de l’achat d’un bien immobilier. L’État et d’autres organismes publics versent également des dotations et des subventions aux départements. Les dépenses des départements, qui s’élevaient à 66,3 milliards d’euros en 2019 selon la DGCL, étaient majoritairement (59 %) consacrées aux dépenses d’intervention, dont le financement des allocations de solidarité comme le revenu de solidarité active (RSA). L’excédent des recettes permet de dégager de l’épargne brute pour financer des investissements et rembourser des emprunts.