• IsraëlLa Knesset, le parlement d’Israël, a approuvé dimanche le nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Naftali Bennett, par un vote à une courte majorité de 60 voix contre 59 voix et une abstention. Naftali Bennett, dirigeant du mouvement de droite nationaliste Yamina, une formation créée en 2019, succède ainsi à Benjamin Netanyahou, qui était Premier ministre depuis 2009. Le nouveau gouvernement rassemble 27 ministres issus de huit partis de la gauche, du centre et de la droite, dont un parti arabe, réunis par leur opposition à Benjamin Netanyahou.

    Lire nos explications sur ce nouveau gouvernement hétéroclite.
  • Airbus-BoeingUrsula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, l’organe exécutif de l’UE, a annoncé mardi qu’un accord avait été trouvé avec les États-Unis pour résoudre un conflit sur des subventions illégales accordées aux constructeurs aéronautiques européen Airbus et américain Boeing. Depuis 2004, l’UE et les États-Unis se reprochaient mutuellement d’avoir versé des aides publiques indues aux deux groupes et s’étaient appliqués des droits de douane punitifs sur d’autres biens.

    Lire l’article de Brief.eco sur les relations commerciales entre les États-Unis et l’UE.
  • Plan de relanceLa Commission européenne, l’organe exécutif de l’UE, a annoncé mardi avoir emprunté 20 milliards d’euros via une émission d’obligations (des titres de dette émis sur les marchés financiers) auprès d’investisseurs afin de financer le plan de relance européen d’un montant de 750 milliards d’euros. L’UE prévoit de distribuer ce montant aux États membres dans le cadre de leur plan de relance national. La Commission européenne a validé depuis les plans de relance de l’Espagne, du Portugal et de la Grèce.

    Lire notre article sur le plan de relance européen.
  • États-Unis-RussieLes présidents des États-Unis, Joe Biden, et de la Russie, Vladimir Poutine, se sont rencontrés pour la première fois mercredi lors d’un sommet bilatéral à Genève, en Suisse. Les deux chefs d’État se sont entendus sur un retour de leurs ambassadeurs, rappelés plus tôt cette année pour des consultations. Vladimir Poutine a décrit une réunion « constructive », malgré des divergences « sur beaucoup de questions ». Joe Biden a déclaré avoir abordé la question des « valeurs démocratiques » et l’emprisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny.

    Lire l’interview d’un expert en géopolitique concernant cette rencontre sur 20 Minutes.
  • Crise sanitaireLe port du masque en extérieur n’est plus obligatoire depuis mercredi en France. Il reste cependant exigé « quand on se regroupe, quand on se trouve dans un lieu bondé, une file d’attente sur un marché ou encore dans les tribunes d’un stade », ainsi que dans les lieux clos, a déclaré le Premier ministre mardi. Le couvre-feu à 23h sera également levé à partir de dimanche, soit 10 jours avant la date prévue. Hier soir, 2 719 cas quotidiens de Covid-19 étaient recensés en moyenne sur les sept derniers jours (contre 14 025 il y a un mois) et 1 740 personnes se trouvaient en réanimation (contre 4 015 il y a un mois), selon le ministère de la Santé.

    Consulter nos graphiques sur l’évolution de l’épidémie en France.
  • LectureEmmanuel Macron a décrété jeudi la lecture « grande cause nationale » pendant un an, au cours d’un déplacement dans l’Aisne (Hauts-de-France) sur les thèmes de l’éducation et de la lecture. L’Élysée a précisé à l’AFP qu’une série d’initiatives seraient lancées à partir de cet été afin de « favoriser l’apprentissage et la pratique de la lecture à tous les âges », sous la coordination du Centre national du livre, un établissement public rattaché au ministère de la Culture. 2,5 millions de personnes adultes sont en situation d’illettrisme en France métropolitaine, selon l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme, un groupement d’intérêt public.

    Lire notre article sur la lecture « grande cause nationale ».