24 juin 2021

C’est leur avis

La réforme des retraites après le « quoi qu’il en coûte »

Les économistes Jean Tirole et Olivier Blanchard ont remis hier à Emmanuel Macron un rapport sur « les grands défis économiques » de la France quant au climat, aux inégalités et au vieillissement de la population, avec entre autres une proposition de réforme des retraites. Béatrice Mathieu, rédactrice en chef à L’Express, doute que la population soit prête aujourd’hui à accepter le retour d’un tel projet [€].

« En quelques semaines, Emmanuel Macron a troqué la blouse blanche d’épidémiologiste en chef pour le costume sobre du réformateur. […] Reste à savoir si le corps social est prêt aujourd’hui à une telle thérapie. Trop de renoncements et de réformes bâclées ou mal ficelées ont érodé le consentement au changement. D’autant que la réforme a souvent été aussi confondue avec l’austérité. À tort. Surtout, l’épisode du “quoi qu’il en coûte” est passé par là. Comment faire comprendre à une opinion publique chamboulée par plus d’une année de pandémie qu’il faut rééquilibrer le régime de retraite quand l’État a su trouver en quelques semaines des centaines de milliards d’euros pour sauver les entreprises, rendre gratuites les campagnes de test ou payer les salaires de millions de Français en chômage partiel ? » Béatrice Mathieu