25 juin 2021

Ça alors

L’Argentine réserve des emplois publics aux personnes transgenres

Le Parlement argentin a définitivement adopté hier soir un projet de loi réservant 1 % des emplois dans l’administration publique nationale aux personnes transgenres. La mesure vise à lutter contre la précarité et les discriminations subies par ces personnes, dans un pays où les associations LGBT estiment que leur espérance de vie est de moins de 40 ans. Cette loi reprend les dispositions d’un décret, signé par le président argentin, Alberto Fernandez, en septembre, qui établissait déjà ce quota dans l’administration publique nationale. Elle prévoit également des avantages fiscaux pour l’embauche de personnes transgenres dans les entreprises privées. L’Argentine, deuxième pays d’Amérique latine à adopter ce type de mesure après l’Uruguay, est précurseur en matière de droits de la communauté LGBT. Elle a légalisé le mariage homosexuel en 2010 et permet depuis 2012 le changement de sexe à l’état civil sur simple demande, sans qu’il y ait besoin d’une autorisation médicale ou de celle de la justice.