• JaponLes Jeux olympiques de Tokyo, prévus du 23 juillet au 8 août, se dérouleront sans spectateurs, a annoncé aujourd’hui la ministre des Jeux. Plus tôt dans la journée, le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, avait annoncé sur Twitter l’instauration de nouvelles mesures de restrictions à Tokyo, la capitale, jusqu’au 22 août, face à l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 liée à la propagation du variant Delta.

  • IrakTrois roquettes ont été tirées ce matin en direction de l’ambassade des États-Unis à Bagdad, en Irak, sans toucher celle-ci, a annoncé l’armée irakienne. L’attaque n’a pas été revendiquée et n’a pas fait de blessé. La veille, plusieurs roquettes étaient tombées sur une base aérienne de la coalition internationale antidjihadiste dans l’ouest de l’Irak, faisant trois blessés légers, a déclaré le porte-parole de la coalition.

    Lire un article de l’AFP sur la hausse des attaques anti-américaines en Irak.
  • Afrique du SudL’ancien président d’Afrique du Sud, Jacob Zuma, a décidé de se constituer prisonnier hier soir, a annoncé sa fondation, à quelques minutes de l’expiration d’un délai fixé par la justice. Jacob Zuma a été condamné fin juin à 15 mois de prison pour outrage à la justice, après avoir refusé de répondre aux questions d’une commission d’enquête anticorruption.

    Lire notre article sur la démission de Jacob Zuma en 2018.
  • AutomobileLa Commission européenne, l’organe exécutif de l’UE, a annoncé aujourd’hui infliger une amende de 875 millions d’euros aux constructeurs automobiles BMW et Volkswagen pour « restriction de la concurrence ». La Commission européenne a constaté que les deux groupes allemands avaient évité de se faire concurrence et n’avaient ainsi pas exploité tout le potentiel d’une technologie visant à limiter la pollution au dioxyde d’azote.

    Lire le communiqué de la Commission européenne.
  • Nouvelle-CalédonieL’indépendantiste kanak Louis Mapou a été élu aujourd’hui président du gouvernement collégial de Nouvelle-Calédonie. Le gouvernement, élu en février, était sans président depuis cinq mois, en raison de désaccords entre les formations indépendantistes. C’est la première fois qu’un indépendantiste dirige l’exécutif de ce territoire français, dont les habitants sont appelés à participer à un troisième référendum d’autodétermination le 12 décembre.

    Notre dossier d’octobre sur l’indépendantisme en Nouvelle-Calédonie.