• AfghanistanLes talibans ont annoncé aujourd’hui avoir pris le contrôle du plus important poste-frontière de l’Afghanistan avec l’Iran. Ces combattants islamistes, qui ont dirigé le pays de 1996 à 2001, contrôlent plus de la moitié des districts afghans, selon un décompte du centre de réflexion américain Foundation for Defense of Democracies. Le président des États-Unis, Joe Biden, a déclaré hier que le retrait des troupes américaines du pays serait « achevé le 31 août ».

    Lire nos explications de la semaine dernière sur la situation en Afghanistan.
  • HaïtiLe commando ayant assassiné mercredi le président haïtien Jovenel Moïse était composé de 26 Colombiens et de deux Américains, a déclaré hier soir le directeur général de la police haïtienne. Le ministre colombien de la Défense a déclaré aujourd’hui qu’Interpol, une organisation internationale de coopération policière, avait réclamé aux autorités colombiennes des informations sur d’anciens membres de l’armée.

    Lire notre article de mercredi sur Haïti.
  • FamineLe nombre de personnes en situation de famine a été multiplié par six depuis le début de la pandémie, selon un rapport publié aujourd’hui par l’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam. La famine concerne désormais plus de 520 000 personnes, estime-t-elle, citant les cas particulièrement préoccupants de l’Éthiopie, de Madagascar, du Soudan du Sud et du Yémen. Les conséquences économiques du Covid-19 sont le deuxième facteur de la crise alimentaire mondiale, derrière les conflits, explique Oxfam.

    Lire le rapport.
  • MaliLa France commencera à fermer des bases dans le nord du Mali au second semestre, a annoncé Emmanuel Macron aujourd’hui à l’occasion d’un sommet du G5 Sahel, une coalition créée par les pays de la région (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) pour lutter contre le djihadisme. La France maintiendra « à terme entre 2 500 à 3 000 » soldats dans la région, contre 5 100 aujourd’hui, a déclaré le président français.

    Lire notre article de juin sur l’opération militaire française au Sahel.
  • VaccinationLe conseil scientifique chargé de conseiller le gouvernement face à l’épidémie de Covid-19 s’est prononcé dans un avis mis en ligne aujourd’hui pour une vaccination obligatoire des soignants. Il note que moins de la moitié du personnel des Ehpad est vacciné. Il estime que « l’épidémie ne pourra être contrôlée qu’avec 90 % à 95 % de personnes vaccinées ou infectées » dans la population française totale.

    Lire l’avis du conseil scientifique [PDF].