10 juillet 2021

Ça veut dire quoi

Cyberharcèlement

Le tribunal de Paris a condamné mercredi 11 personnes à des peines allant de quatre à six mois de prison avec sursis pour le cyberharcèlement d’une adolescente, Mila, qui avait posté sur Internet des messages virulents sur l’islam. Le tribunal a estimé que les prévenus avaient procédé à « une authentique entreprise de harcèlement », même si certains d’entre eux n’ont envoyé qu’un seul message. Le cyberharcèlement est un harcèlement moral ou sexuel s’effectuant sur Internet, par exemple via un réseau social. « Le harcèlement est le fait de tenir des propos ou d’avoir des comportements répétés ayant pour but ou effet une dégradation des conditions de vie de la victime », explique le site du ministère de l’Intérieur. Il peut s’agir d’insultes, de menaces, de propos humiliants, de rumeurs. Cependant, précise le Code pénal, la répétition n’est pas nécessaire « lorsque ces propos ou comportements sont imposés à une même victime par plusieurs personnes, de manière concertée » ou si elles « savent que ces propos ou comportements caractérisent une répétition », même en l’absence de concertation. Selon un sondage publié en 2019 par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), une jeune sur trois dans 30 pays étudiés dit avoir été victime de harcèlement en ligne.