12 juillet 2021

Tout s’explique

Manifestations antigouvernementales à Cuba

Que se passe-t-il à Cuba depuis hier ?

Des manifestations antigouvernementales ont eu lieu hier dans plusieurs villes du pays dont la capitale, La Havane. Le site de datajournalisme cubain Inventario a recensé plus de 60 rassemblements dans l’archipel. Les protestations ont débuté en raison des pénuries de nourriture et de médicaments provoquées par la crise économique cubaine. Des manifestations d’une telle ampleur n’avaient pas été vues à Cuba depuis 1994, selon un professeur d’histoire de l’Amérique latine à l’Université internationale de Floride interrogé par l’agence de presse Reuters. Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a réagi durant une allocution télévisée hier, en accusant l’embargo commercial et financier des États-Unis, mis en place en 1962, d’être à l’origine de la crise dans son pays. Il a également appelé « tous les révolutionnaires du pays » à répliquer face à ces « provocations » et à combattre les manifestants antigouvernementaux « de manière décidée, ferme et courageuse ».

Quelle est l’ampleur de la crise économique à Cuba ?

Le pays traverse actuellement « la crise économique la plus sévère » depuis l’effondrement de l’URSS au début des années 1990, explique le ministère français des Affaires étrangères sur son site internet. L’économie cubaine, déjà fragilisée depuis 2018 par le renforcement de l’embargo américain sur certains produits et les sanctions décidées sous la présidence de Donald Trump, a été durement touchée par la pandémie de Covid-19. Le tourisme, très affecté par l’épidémie, est l’une des principales ressources du pays. En 2020, le PIB cubain, la production totale du pays, a chuté de 11 %, selon le ministère cubain de l’Économie. Cette crise économique se manifeste également par des pénuries de nourriture et de médicaments. Le 1er janvier, le système monétaire cubain, qui faisait coexister deux monnaies a été unifié, marquant la fin du peso convertible, aligné artificiellement sur le cours du dollar. Les prix des produits de base ont alors nettement augmenté. L’inflation devrait atteindre entre 400 % et 500 % pour l’année 2021 selon le centre de recherche britannique The Economist Intelligence Unit.

Quelles sont les relations commerciales de Cuba à l’international ?

La Chine est le principal partenaire commercial de Cuba. En 2019, elle représentait 38 % des exportations de l’île, majoritairement du sucre brut et du nickel et 15 % des importations cubaines, selon les données de l’ONU. L’Espagne est également un partenaire commercial important de Cuba, qui y exporte du rhum et du tabac. Les États-Unis représentent 5 % des importations cubaines, principalement de la viande de volaille. La balance commerciale de Cuba concernant les échanges de biens était en 2019 en déficit de 3,4 milliards d’euros, selon l’ONU, avec plus d’un milliard d’euros d’exportations et près de 4,4 milliards d’euros d’importations. Cuba exporte également des services médicaux et envoie des professionnels de santé en dehors de ses frontières. En 2018, cela représentait plus de 5 milliards d’euros de recettes pour le pays, selon le ministère français de l’Économie.

POUR ALLER PLUS LOIN

Un reportage sur les manifestations à Cuba sur TV5 Monde.

Notre dossier de 2018 sur Cuba sous l’ère Castro.