19 juillet 2021

Ça alors

Première implantation d’un cœur artificiel de Carmat hors essai clinique

Le cœur artificiel mis au point par l’entreprise française Carmat a été implanté pour la première fois en dehors d’un essai clinique à un patient en Italie, a annoncé la société aujourd’hui. Il s’agit de la première vente réalisée par Carmat, qui a reçu en décembre une autorisation de commercialisation dans l’UE. Créé en 2008, Carmat a réalisé sa première implantation humaine dans le cadre d’un essai clinique en 2013. L’entreprise a mis au point un cœur artificiel destiné aux patients souffrant d’insuffisance cardiaque dite terminale. Il leur permet de patienter jusqu’à une transplantation qui doit intervenir dans les six mois. En novembre, l’Académie nationale de médecine, une société savante, déplorait une baisse de l’accès à la transplantation en France faute de donneurs suffisants : 425 greffes du cœur ont été réalisées en 2019, tandis que le nombre de candidats nouvellement inscrits sur la liste d’attente s’est élevé à 573.