• CybersurveillanceLes numéros de téléphone d’Emmanuel Macron, de l’ancien Premier ministre Édouard Philippe et de 14 autres membres du gouvernement ont été sélectionnés en 2019 par l’État du Maroc en vue d’une potentielle surveillance par le logiciel espion Pegasus de la société israélienne NSO, a affirmé aujourd’hui Le Monde, précisant que NSO démentait cette information. Le parquet de Paris a annoncé aujourd’hui l’ouverture d’une enquête après le dépôt de plainte de deux journalistes de Mediapart. Ils affirment que leurs téléphones portables ont été infectés par Pegasus pour le compte de l’État marocain.

    Lire notre article sur l’enquête d’un consortium de médias au sujet de Pegasus.
  • CyberattaqueLes États-Unis et plusieurs pays, dont ceux de l’Union européenne, ont accusé hier soir la Chine de mener des « cyberactivités malveillantes », avec des pirates informatiques privés, faisant peser « une menace majeure pour l’économie et la sécurité ». Ils imputent à la Chine une cyberattaque ayant visé en mars le service de messagerie Exchange de Microsoft, qui a affecté des dizaines de milliers d’ordinateurs dans le monde, ce qu’a démenti la Chine aujourd’hui.

  • MaliLe président de transition du Mali, le colonel Assimi Goïta, a été la cible d’une tentative d’assassinat à l’arme blanche aujourd’hui lors d’un déplacement à la Grande Mosquée de Bamako, a rapporté la présidence du Mali. L’agresseur a été maîtrisé, selon la présidence. Assimi Goïta, à l’origine d’un premier coup d’État en août 2020, a été investi président de transition début juin après l’arrestation du président désigné en septembre en vue d’une transition démocratique.

    Lire notre article de mai à propos des pressions sur la junte malienne.
  • PérouLe candidat de gauche Pedro Castillo a été proclamé hier soir vainqueur de l’élection présidentielle au Pérou, avec 50,1 % des suffrages, par l’autorité électorale péruvienne. L’annonce des résultats officiels du second tour du scrutin, qui s’est tenu le 6 juin, avait été reportée en raison des recours déposés par la candidate de droite Keiko Fujimori qui dénonçait des irrégularités.

    Lire un portrait de Pedro Castillo dans La Croix.
  • Tourisme spatialLe milliardaire américain Jeff Bezos, dirigeant d’Amazon, a voyagé aujourd’hui dans l’espace à bord d’une capsule développée par sa société Blue Origin, spécialisée dans les nouvelles technologies aérospatiales, avec trois autres passagers. La capsule entièrement autonome a dépassé pendant quelques minutes l’altitude de 100 kilomètres, la limite internationalement reconnue entre l’atmosphère terrestre et l’espace, avant de regagner la Terre.

    Voir la vidéo du vol spatial sur le site de Numerama.