26 juillet 2021

Tout s’explique

Le Parlement adopte le projet de loi sur le pass sanitaire

Que contient le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire ?

Le Parlement a définitivement adopté cette nuit le projet de loi étendant le pass sanitaire. Celui-ci sera appliqué en août aux restaurants et aux bars, aux établissements de santé « sauf en cas d’urgence » et aux transports publics de longue distance. Il pourra être appliqué aux centres commerciaux sur décision du préfet. À partir du 30 août, les professionnels des secteurs concernés seront subordonnés au pass sanitaire, les contrevenants s’exposant à la suspension de leur contrat de travail et de leur salaire. Les mineurs de plus de 12 ans seront concernés à partir du 30 septembre. La loi instaure aussi au 15 septembre l’obligation vaccinale contre le Covid-19 pour le personnel des établissements de santé. Le dispositif du pass sanitaire prendra fin le 15 novembre. Le texte sera applicable après la décision du Conseil constitutionnel, chargé de contrôler la conformité des lois à la Constitution. Saisi par le Premier ministre, il rendra sa décision le 5 août.

Quelles sont les conséquences de l’instauration du pass sanitaire ?

Appliqué depuis le 21 juillet aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, le pass sanitaire a un impact sur la fréquentation de certains sites. « Sur l’ensemble de nos sites, on enregistre une baisse de la fréquentation entre 20 % et 50 % », a affirmé aujourd’hui à B‌r‌i‌e‌f‌.‌m‌e Arnaud Bennet, président du Syndicat national des espaces de loisirs, d’attractions et culturels qui représente près de 500 entreprises. Les entrées au cinéma ont baissé de 70 % le jour de l’entrée en vigueur du pass sanitaire par rapport au mercredi précédent et de 60 % le lendemain, selon des chiffres de Comscore, qui mesure le box-office français, cités par Les Échos. Samedi, de nouvelles manifestations contre le pass sanitaire ont rassemblé 161 000 personnes en France, selon le ministère de l’Intérieur, contre 114 000 une semaine plus tôt.

Où en est l’épidémie de Covid-19 en France ?

L’annonce de l’instauration du pass sanitaire a entraîné une hausse de la vaccination : 40 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin à ce jour, soit 4 millions de plus en 15 jours, a rapporté Emmanuel Macron ce matin. Hier, plus de 18 000 cas quotidiens de Covid-19 ont été recensés en moyenne sur sept jours, contre près de 8 000 une semaine plus tôt, selon le ministère de la Santé. Le variant Delta est à l’origine de 81 % des cas séquencés, a souligné Santé publique France jeudi. L’organisme public dépendant du ministère de la Santé a rapporté pour la première fois en 15 semaines une augmentation du taux d’hospitalisation (+55 %) et du nombre de patients admis en réanimation (+35 %) la semaine du 12 au 18 juillet par rapport à la semaine précédente. Les taux d’incidence (soit le nombre de cas pour 100 000 habitants) les plus élevés ont été enregistrés principalement dans le Sud-Est et coïncident souvent avec une couverture vaccinale plus faible.

POUR ALLER PLUS LOIN