27 juillet 2021

C’est leur avis

L’obligation vaccinale plutôt que le pass sanitaire

Le Parlement français a définitivement adopté dans la nuit de dimanche à lundi le projet de loi étendant le pass sanitaire. Dans une tribune publiée une semaine avant par The Conversation, Mélissa Fox-Muraton, enseignante-chercheuse en philosophie, considère que l’instauration de l’obligation vaccinale contre le Covid-19 aurait été finalement moins discriminante que celle du pass sanitaire.

« Il faut bien entendu tout mettre en œuvre pour sauver des vies et cela exige des sacrifices de la part de chacun d’entre nous. Mais il n’est pas acceptable de sacrifier certaines parties de la population pour en sauver d’autres. Si le pass sanitaire augmente les inégalités d’accès à l’espace public et à la culture, il nuira gravement aux conditions d’existence de segments entiers de la population déjà fragilisés, qu’il est également du devoir de l’État de protéger. Dans ce contexte, une obligation vaccinale pour l’ensemble de la population adulte pourrait être une moins mauvaise solution, en tout cas sur le plan moral, bien qu’il eût été dans tous les cas nettement préférable de miser sur la persuasion plutôt que la coercition. » Mélissa Fox-Muraton