28 juillet 2021

Ça alors

Un judoka déclare forfait aux JO pour des raisons politiques

Un judoka algérien a déclaré forfait samedi pour ne pas affronter un athlète israélien aux Jeux olympiques de Tokyo, mettant en avant son soutien à la « cause palestinienne ». La Fédération internationale de judo (FIJ) a prononcé samedi sa suspension, en rappelant sa « politique stricte de non-discrimination ». Un autre judoka, soudanais, ne s’est pas présenté lundi face au même Israélien. Par le passé, plusieurs athlètes de diverses disciplines et nationalités ont déclaré forfait ou ont prétexté une blessure pour ne pas affronter de sportifs israéliens lors de compétitions sportives. En avril, la FIJ avait dénoncé un « dispositif institutionnalisé » de la part de l’Iran consistant pour un athlète iranien à « perdre avant même d’en arriver au point où il devait affronter un athlète israélien ». La charte olympique interdit toute « propagande politique, religieuse ou raciale ».