2 août 2021

Ça alors

Un référendum pour juger les ex-présidents mexicains

La population mexicaine était appelée à voter hier pour dire si elle souhaitait l’ouverture d’enquêtes pour corruption sur plusieurs anciens présidents. Il s’agit du premier référendum national organisé au Mexique, à l’initiative du président de gauche Andrés Manuel Lopez Obrador. 89 % à 96 % des votants se sont prononcés en faveur d’enquêtes et de poursuites, selon des résultats préliminaires publiés par la commission électorale. Toutefois, moins de 8 % des électeurs y ont participé alors qu’un seuil de 40 % était nécessaire pour rendre le référendum contraignant. Plusieurs ONG ont critiqué l’organisation de ce vote. Le directeur de Human Rights Watch pour les Amériques a rappelé dans une tribune que le procureur général du Mexique pouvait « lancer une enquête de cette nature à tout moment » et a qualifié cette consultation de « cirque politique ».