• Qualité de l’airLe Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative en France, a condamné aujourd’hui l’État à payer 10 millions d’euros à plusieurs organismes de lutte contre la pollution de l’air. En juillet 2020, il avait ordonné au gouvernement d’agir pour améliorer la qualité de l’air dans plusieurs zones de France sous peine d’une astreinte de 10 millions d’euros par semestre de retard. Il a estimé que les mesures prises depuis ne permettraient « pas d’améliorer la situation dans le délai le plus court possible ».

    Lire le communiqué du Conseil d’État.
  • LibanLa France va « mettre en place près de 100 millions d’euros de nouveaux engagements en appui direct à la population du Liban » dans les 12 prochains mois, a déclaré aujourd’hui Emmanuel Macron. Il a également annoncé l’envoi de 500 000 doses de vaccin contre le Covid-19 dans les prochaines semaines. Des rassemblements ont eu lieu aujourd’hui à Beyrouth pour commémorer la double explosion qui a fait plus de 200 morts l’an dernier dans le port de la capitale libanaise.

    Voir un reportage de Slate‌.‌fr sur la difficile reconstruction de Beyrouth.
  • AfghanistanLes talibans, des combattants islamistes qui ont dirigé l’Afghanistan de 1996 à 2001, ont revendiqué aujourd’hui un attentat à la voiture piégée suivi d’une fusillade hier soir contre le logement du ministre de la Défense à Kaboul, la capitale. Le ministre est indemne, mais au moins quatre personnes ont été tuées en plus de quatre assaillants, selon le ministre afghan de l’Intérieur.

    Lire notre article de juillet sur le pouvoir grandissant des talibans en Afghanistan.
  • IncendiesLa Commission européenne a annoncé aujourd’hui l’envoi par plusieurs des États membres de l’UE d’avions et d’hélicoptères contre les incendies en Italie, en Grèce, en Albanie et en Macédoine du Nord. Hier, le ministre adjoint de la Protection civile grec a déclaré que 81 incendies avaient été recensés en 24 heures dans le pays, touché par une vague de chaleur.

  • VaccinL’Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence de l’ONU, a appelé aujourd’hui les pays qui, comme Israël et l’Allemagne, ont commencé ou annoncé une campagne d’injection d’une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 à s’en abstenir jusqu’à fin septembre. « Nous avons un besoin urgent de renverser les choses : d’une majorité de vaccins allant dans les pays riches à une majorité allant dans les pays pauvres », a déclaré le directeur général de l’OMS.