6 août 2021

Tout s’explique

Le sud de l’Europe touché par de graves incendies

Quels pays sont affectés par des incendies ?

La banlieue d’Athènes, en Grèce, est touchée par de graves incendies depuis le début de la semaine et plusieurs milliers de personnes ont dû quitter leurs logements pour faire face à la progression du feu. En Turquie, plus de 166 000 hectares ont brûlé dans différents feux de forêt depuis le début de l’année, soit quatre fois plus que la moyenne annuelle des années 2008 à 2020, selon l’Effis, le système d’information de l’UE sur les incendies de forêt. 36 000 personnes ont été évacuées dans la province de Mugla, dans le sud-ouest du pays. Dans cette région, les feux menacent une centrale thermique, où se trouvent des milliers de tonnes de charbon. En Italie, les pompiers ont déclaré samedi avoir recensé 800 départs de feu en 24 heures, principalement dans le sud du pays. 98 000 hectares ont déjà brûlé dans le pays depuis le début de l’année, soit 2,4 fois plus que la moyenne annuelle entre 2008 et 2020, selon l’Effis.

Comment expliquer ces phénomènes ?

La Terre a vécu le troisième mois de juillet le plus chaud enregistré au niveau mondial, à égalité avec juillet 2020, selon le Service Copernicus pour le changement climatique, le système d’observation satellitaire de la Terre de l’Union européenne. « À cause de l’air frais qui stationne sur l’Europe occidentale, par effet de vases communicants, l’air chaud du Sahara remonte », explique le météorologue Guillaume Séchet au Parisien. « Du fait du réchauffement climatique, la chaleur qui remonte du Sahara est de plus en plus intense », poursuit-il. « Cette vague de chaleur crée les conditions pour qu’un incendie puisse être déclenché par une très faible énergie initiale. Un mégot, ou même de l’électricité statique », précise Jean-Baptiste Filippi, chercheur au CNRS, au journal 20 Minutes. Le ministre italien de la Transition écologique a affirmé hier que plus de 70 % des feux qui ont touché le pays ces dernières semaines étaient causés, volontairement ou involontairement, par l’homme.

Quelles conséquences sanitaires peuvent avoir les feux de forêt ?

Les feux de forêt ont de graves conséquences sur l’environnement et la santé. Une étude publiée dans la revue scientifique américaine PNAS en janvier estime que la fumée provoquée par les grands incendies aux États-Unis est responsable de 25 % de la pollution de l’air aux particules fines [lire la définition]. « Outre les flammes, qui détruisent et peuvent tuer, les incendies dégagent des suies et des gaz toxiques, nocifs pour les humains », observe le ministère français de la Transition écologique sur son site. « L’inhalation à court terme de fumées de bois peut altérer des mécanismes de défense immunitaire des poumons », souligne l’agence nationale de sécurité sanitaire Anses, un établissement public, dans un rapport de 2012. Une étude espagnole a montré une augmentation de 10 % à 12 % de la consommation de médicaments contre les pathologies obstructives des voies respiratoires chez les retraités pendant l’année suivant des incendies dans la région de Galice en 2006.

POUR ALLER PLUS LOIN

Une infographie du gouvernement sur la prévention des feux de forêt.