6 août 2021

Ça alors

Indemnisations pour des femmes roms stérilisées de force

Le président de la République tchèque a promulgué mardi une loi permettant l’indemnisation de centaines de femmes, principalement issues de la communauté rom, stérilisées sans leur consentement. Un décret entré en vigueur en 1972 dans l’ex-Tchécoslovaquie encourageait les pouvoirs publics à prendre des mesures, notamment via des incitations financières, pour contrôler le taux de natalité de la communauté rom. Après la chute du régime communiste, les stérilisations forcées ont continué en République tchèque dans les années 1990 et 2000, explique un rapport de 2016 du Centre européen pour les droits des roms, une ONG. Des témoignages obtenus par le Défenseur des droits tchèque dans un rapport de 2005 montrent que les femmes stérilisées étaient souvent menacées ou mal informées au sujet de l’opération. La loi prévoit que chaque victime soit indemnisée à hauteur de 11 800 euros.