• Covid-19Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé cet après-midi que la fin de la gratuité des tests de dépistage du Covid-19 sans ordonnance médicale « devrait entrer en vigueur à la mi-octobre ». Il a ajouté que le « confinement strict » appliqué à la Martinique allait être étendu à la Guadeloupe. Le Conseil des ministres a adopté ce matin un décret déclarant l’état d’urgence sanitaire en Polynésie française, qui permettra d’y prendre de nouvelles mesures de restriction.

  • PologneLe dirigeant de Porozumienie, l’un des trois partis formant la coalition de droite au pouvoir en Pologne, a annoncé hier soir que sa formation quittait le gouvernement. Il venait d’être démis de son poste de vice-Premier ministre par le chef de gouvernement, avec qui il était en désaccord sur la politique fiscale. La coalition perd ainsi sa majorité au Parlement polonais, même si le porte-parole du gouvernement s’est dit « convaincu » de conserver assez de députés pour soutenir les réformes de l’exécutif.

  • Harcèlement sexuelAndrew Cuomo, gouverneur depuis 2011 de l’État de New York, aux États-Unis, a annoncé hier soir sa démission. La procureure générale de l’État avait publié une semaine auparavant un rapport d’enquête l’accusant d’avoir harcelé sexuellement 11 femmes durant son mandat. Le président des États-Unis, Joe Biden, membre comme lui du Parti démocrate, avait déclaré la semaine dernière : « Je pense qu’il devrait démissionner. »

  • SoudanLa ministre soudanaise des Affaires étrangères a annoncé hier que le gouvernement soudanais avait décidé de remettre à la Cour pénale internationale, une juridiction pénale internationale permanente, toutes les personnes qu’elle recherche, selon l’agence de presse officielle du Soudan. Au premier plan de celles-ci figure Omar el-Béchir, au pouvoir au Soudan de 1989 à 2019, accusé de crimes contre l’humanité et de génocide.

    Lire notre définition de la Cour pénale internationale.
  • AntivirusL’entreprise américaine NortonLifeLock, fabricant de l’antivirus informatique Norton, a annoncé hier soir qu’elle rachetait son concurrent tchèque Avast pour un montant équivalant à environ 7 milliards d’euros. Le nouvel ensemble comptabilisera plus de 500 millions d’utilisateurs dans le monde, selon le communiqué de NortonLifeLock.