• AfghanistanLes talibans, des combattants islamistes qui ont dirigé l’Afghanistan de 1996 à 2001, se sont emparés ce matin de la ville de Ghazni, capitale de la région du même nom, située à 150 kilomètres de la capitale afghane, Kaboul. Le ministère français de l’Intérieur a déclaré aujourd’hui à l’AFP avoir interrompu toutes les expulsions de migrants afghans vers leur pays d’origine depuis début juillet, « au regard de la dégradation de la situation sécuritaire en Afghanistan ».

    Lire notre article sur la progression des talibans en Afghanistan.
  • Covid-19Le gouvernement israélien a annoncé hier soir que le pays rendrait le pass sanitaire obligatoire pour l’accès à de nombreux lieux comme les restaurants et les lieux culturels, dès l’âge de trois ans, à partir du 18 août. La vaccination contre le Covid-19 n’étant ouverte qu’aux plus de 12 ans, les plus jeunes devront réaliser des tests pris en charge par l’État. Le pays fait face, depuis juillet, à une forte augmentation du nombre de nouveaux cas due au variant Delta.

  • AlgérieLes incendies qui touchent le nord de l’Algérie depuis le début de la semaine ont fait au moins 69 morts, dont une vingtaine de militaires, a annoncé aujourd’hui l’agence de presse nationale algérienne APS. Emmanuel Macron a déclaré hier soir que la France allait déployer deux avions-citernes et un avion de commandement en Kabylie, dans le nord de l’Algérie, pour assister les autorités algériennes.

  • NigeriaL’entreprise pétrolière anglo-néerlandaise Shell a déclaré hier soir à plusieurs agences de presse qu’elle allait verser 95,2 millions d’euros à une communauté vivant dans une région du sud-est du Nigeria fortement polluée par des déversements de pétrole dans les années 1970. Un accord a été conclu entre Shell et la communauté Ejama Ebubu hier devant la justice nigériane.

  • EspaceUn cargo a rejoint aujourd’hui la Station spatiale internationale (ISS), y acheminant plusieurs objets destinés à des expériences scientifiques. Des morceaux de blob, un organisme unicellulaire, vont être soumis à partir de septembre à des expériences, conduites dans l’ISS par l’astronaute français Thomas Pesquet et en parallèle par des milliers d’écoliers français sur Terre. Elles doivent permettre d’étudier l’effet de la microgravité sur ce blob surnommé « Blobi Wan Kenobi ».

    Lire des informations sur cette expérience sur le site du CNRS.