13 août 2021

Ça alors

Fin des tests de virginité pour les recrues de l’armée indonésienne

Le chef d’état-major de l’armée indonésienne a annoncé mardi à des journalistes locaux que les recrues féminines n’étaient désormais plus soumises à des tests de virginité. Ces tests, qui prévoient l’introduction de deux doigts dans le vagin de la femme afin de « constater » si elle a déjà eu des relations sexuelles, n’ont « aucun fondement scientifique », selon l’Organisation mondiale de la santé, une agence de l’ONU. Cette pratique avait été justifiée en 2015 par l’armée par le « besoin d’examiner la mentalité des candidates ». L’Indonésie figure à la 85e place (sur 152) du classement sur l’égalité hommes-femmes 2020 du Forum économique mondial, une fondation promouvant la coopération entre les secteurs public et privé. Les évolutions, ces dernières années, en matière de réduction des inégalités de genre en Indonésie « sont en grande majorité positives dans les domaines de l’économie, de la santé et de l’éducation », souligne la fondation.