24 août 2021

Ça alors

Le Sri Lanka interdit la conduite d’éléphants en état d’ivresse

Le gouvernement du Sri Lanka a publié jeudi une ordonnance contenant une série de mesures afin de mieux protéger les éléphants domestiques. Parmi elles figure l’interdiction de conduire ces animaux après avoir consommé de l’alcool ou des stupéfiants, de les faire transporter plus de quatre personnes à la fois ou encore de faire travailler les éléphanteaux de moins de deux ans. L’ordonnance ajoute que chaque éléphant ne doit pas souffrir de soif ou de faim et doit être examiné par un vétérinaire deux fois par an. Au Sri Lanka, les éléphants domestiques sont employés pour des travaux dans l’exploitation forestière, le transport de matériaux ou encore le tourisme. Leur population est estimée à environ 200 spécimens, selon l’organisation caritative EleAid, tandis que quelques milliers sont recensés à l’état sauvage dans le pays, selon l’ONG de défense de l’environnement WWF.