30 août 2021

C’est leur avis

La rivalité entre l’EI et les talibans

Les États-Unis ont annoncé samedi avoir tué dans une frappe deux responsables de l’EIIL-K, une branche du groupe État islamique (EI) en Afghanistan, qui a revendiqué l’attentat perpétré jeudi à l’aéroport de Kaboul, la capitale afghane. Ibrahim Al Marashi, professeur d’histoire du Moyen-Orient, estime sur Al Jazeera que cette organisation a attaqué l’aéroport de Kaboul dans le but de discréditer les talibans.

« L’EI a été formé par des transfuges d’Al-Qaïda en 2014 en Syrie, qui ont ensuite attaqué leur organisation mère et sa filiale syrienne. L’EIIL-K a été formé principalement par des transfuges des talibans en Afghanistan et au Pakistan en 2015, qui ont ensuite attaqué la branche afghane. Dans les deux cas, les transfuges considéraient que leurs anciennes organisations n’étaient pas assez extrêmes ou pas assez engagées pour attaquer des camarades sunnites, qu’ils considéraient comme déviants, ou des musulmans chiites. […] Puisque ces acteurs non étatiques sont très proches idéologiquement, leur légitimité est menacée aussi longtemps que l’autre rival existe et ce dernier doit donc être éliminé. […] C’est le conflit auquel l’EIIL-K se prépare avec les talibans. » Ibrahim Al Marashi