31 août 2021

Ça alors

L’essence au plomb éradiquée de la planète

Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) a annoncé hier que l’essence au plomb n’était plus utilisée dans aucun pays dans le monde, estimant qu’une « menace majeure pour la santé des êtres humains et de la planète est ainsi éliminée ». L’Algérie a été le dernier pays à commercialiser de l’essence au plomb, jusqu’en juin. Le plomb a été introduit dans l’essence à partir des années 1920 afin d’améliorer les performances des moteurs et dans les années 1970 presque la totalité de l’essence produite dans le monde en contenait. L’exposition à ce métal provoque des effets toxiques sur la santé, dont une diminution des performances cognitives chez les enfants, explique l’Inserm, un institut de recherche médicale public français, sur son site. La France a interdit l’essence au plomb en 2000, 10 ans après le début de la commercialisation de l’essence sans plomb dans le pays.