13 septembre 2021

C’est leur avis

Le 11-Septembre a contribué à diviser la société américaine

Les États-Unis ont commémoré samedi le 20e anniversaire des attentats du 11-Septembre, revendiqués par l’organisation terroriste Al-Qaïda, alors dirigée par Oussama Ben Laden. Romain Huret, historien des États-Unis, spécialiste des inégalités économiques et sociales, estime dans La Dépêche que ces attentats ont accentué des fractures dans la société américaine.

« L’objectif de Ben Laden était indéniablement la déstabilisation de la démocratie américaine et on voit aujourd’hui que cet objectif a été en grande partie atteint. […] Il faut bien réaliser qu’il y a aujourd’hui dans ce pays 18 millions d’anciens combattants, 2 millions de soldats d’active et que tous ces gens ont des familles. […] Le 11-Septembre a accentué de manière très forte la fracture entre deux Amériques : celle des côtes est et ouest, éduquée, qui a profité de l’essor économique et qui a regardé les guerres américaines de loin ; et celle du centre, dont les enfants sont partis combattre en Irak, en Syrie ou en Afghanistan. Ce fossé est énorme et ces deux Amérique apparaissent aujourd’hui difficilement réconciliables. » Romain Huret