15 septembre 2021

Ça alors

La ville de San Diego interdit les pistolets en kit

Le conseil municipal de San Diego, en Californie, aux États-Unis, a adopté hier une ordonnance qui interdit la vente, l’achat et la possession de « pistolets fantômes ». Ces armes à feu sont vendues en kit, à assembler chez soi. Elles ne comportent pas de numéro de série permettant de les tracer et peuvent être achetées par tous, sans vérification des antécédents judiciaires. Plusieurs autres villes de Californie et d’autres États américains ont déjà pris des mesures pour réglementer ces armes. « La vente de pièces et de kits d’armes fantômes a considérablement augmenté ces dernières années » et leur utilisation « dans la criminalité a augmenté de façon exponentielle », affirme sur son site le mouvement américain Brady United, qui milite pour le contrôle des armes à feu. Entre janvier et mai, 21 % des armes saisies par la police de San Diego étaient des pistolets fantômes, contre 12 % sur l’année 2020.