22 septembre 2021

Ça se chiffre

Les dépenses de soins médicaux

Une étude publiée la semaine dernière par la Drees, la direction des études du ministère de la Santé, a évalué la consommation de soins et de biens médicaux en France à 209,2 milliards d’euros en 2020. Ce montant a augmenté de 0,4 % par rapport à 2019, soit la plus faible progression observée depuis 1950, selon la Drees. Les dépenses concernées ont été fortement affectées par la crise du Covid-19. L’afflux de patients vers les hôpitaux a accru le montant dépensé dans les soins hospitaliers, passé de près de 97 milliards d’euros en 2019 à plus de 100,5 milliards d’euros en 2020. Les tests de dépistage du Covid-19 ont provoqué une hausse de plus de 37 % des dépenses dans les laboratoires d’analyses entre 2019 et 2020. À l’inverse, la population française a réduit ses dépenses dans d’autres domaines liés à la santé. L’étude de la Drees note une forte baisse de l’activité des dentistes, « qui s’est pratiquement arrêtée lors du premier confinement », au printemps 2020, et de celle des médecins libéraux, en particulier les spécialistes.