4 octobre 2021

Ça vaut un clic

Sur les pavés, la boue

Surnommée « L’enfer du Nord », la course cycliste Paris-Roubaix s’est montrée hier à la hauteur de sa réputation. Les pavés, la boue et le vent ont fait une fois de plus souffrir les 174 coureurs qui avaient pris le départ et près de la moitié n’ont pas franchi la ligne d’arrivée. Sur son site, Franceinfo montre 10 images de cette épreuve âpre qui a recouvert les sportifs de boue, mais en a couvert un de gloire.