6 octobre 2021

Ça alors

Soigner la dépression sévère par un implant cérébral

Des chercheurs de l’université de Californie à San Francisco ont développé un traitement expérimental invasif, mais « prometteur » pour soigner les dépressions sévères via la stimulation cérébrale profonde, une technique déjà utilisée pour traiter la maladie de Parkinson ou l’épilepsie. Les scientifiques, qui ont publié leur étude dans la revue Nature Medicine lundi, ont implanté un dispositif dans le cerveau d’une patiente atteinte de dépression sévère. Cet appareil a envoyé des impulsions électriques dans les zones de son cerveau associées à des symptômes dépressifs. Lors d’une conférence de presse, la patiente, qui a déjà expérimenté ce traitement durant un an, a déclaré se sentir capable de « reconstruire une vie digne d’être vécue ». Les chercheurs estiment que cette découverte pourra contribuer à l’avenir à « mettre au point de nouveaux traitements personnalisés contre la dépression ».