7 octobre 2021

Ça peut servir

L’indice de la qualité de l’air simplifié

Il est recommandé de réduire ses activités physiques lorsque la qualité de l’air se dégrade afin de diminuer les risques de maladies respiratoires ou cardiovasculaires. Créé en 1994 à l’initiative du ministère de l’Environnement, l’indice Atmo permet de connaître la qualité de l’air quotidienne en évaluant les concentrations de polluants tels que le dioxyde d’azote, l’ozone et les particules PM10. Depuis le 1er janvier, cet indice intègre les particules fines PM2,5 (de moins de 2,5 microns), engendrées par la circulation automobile ou le chauffage au bois. Le site Atmo France a simplifié mi-septembre la consultation de cet indice de la qualité de l’air en mettant en place une carte de France qui permet de savoir facilement dans quelles villes la qualité de l’air est dégradée et quel est le polluant en cause. Pour connaître la qualité de l’air dans les plus petites communes, il faut consulter le site de l’association de surveillance de votre région.