14 octobre 2021

Ça peut servir

Contenir ses dépenses en énergie

Face à la hausse des prix de l’énergie, il est possible d’adopter des stratégies qui permettent de limiter les dépenses en gaz et en électricité. L’association de défense des consommateurs UFC-Que choisir conseille pour l’instant de conserver son contrat s’il est à prix fixe. Si ce contrat arrive à échéance ou s’il est « nettement surfacturé », comme on peut le vérifier grâce à des comparateurs de prix, mieux vaut revenir à l’offre au tarif réglementé d’EDF pour l’électricité ou choisir l’offre à -5 % par rapport au tarif réglementé du gaz de TotalEnergies, préconise l’UFC-Que choisir. Pour choisir la formule la plus adaptée, le Médiateur national de l’énergie, une autorité publique chargée d’informer les consommateurs d’énergie sur leurs droits, interrogé par Le Monde, recommande également de bien connaître ses besoins : la tarification heures creuses/pleines par exemple n’est pas toujours rentable puisque « tout le monde ne peut pas lancer sa machine à laver à 2h du matin », reconnaît-il.