16 octobre 2021

Ça veut dire quoi

Neutralité carbone

L’Agence internationale de l’énergie (AIE), une organisation regroupant 30 pays parmi les plus industrialisés du monde, a publié mercredi un rapport qui estime que l’adoption de sources d’énergie décarbonées ne se fait pas à un rythme suffisant pour atteindre d’ici 2050 la neutralité carbone, objectif fixé par l’Union européenne et les États-Unis. La neutralité carbone désigne l’équilibre entre les émissions et les séquestrations de gaz à effet de serre [PDF], explique l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), un établissement public. Deux moyens permettent d’atteindre cet équilibre : la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la séquestration du CO2 dans des puits qui absorbent plus de carbone qu’ils n’en émettent. Ces puits peuvent être biologiques, comme des forêts, ou technologiques, en captant le CO2 dans l’air puis en le stockant dans le sol. Une usine capable de retirer de l’atmosphère 4 000 tonnes de CO2 par an – sur les plus de 2 millions de tonnes émises par l’Islande en 2018 selon les données de la Banque mondiale – a par exemple ouvert en septembre dans ce pays.